De Palatitza à Aigai : un site très utile pour en savoir plus

Lorsque Léon Heuzey se rend en Macédoine en 1855, le petit village près duquel il découvre des ruines qui l’impressionnent s’appelle Palatitza. Aujourd’hui, le village moderne à proximité a pris le nom de Vergina. Enfin, depuis les découvertes de Manolis Andronicos, plus personne ne conteste l’identification de ce lieu avec l’ancienne capitale Aigai. Trois noms pour un même lieu en quelque sorte.

Le site internet consacré à Aigai et conçu par les archéologues grecs est très riche. A vous de le découvrir, ainsi que des outils qui vous permettront de revoir un certain nombre de points vus en cours. Il comporte les dernières restitutions en 3D du palais :

aigai

Vous trouverez aussi dans la rubrique “through space and time”, un plan interactif du site très bien fait ou encore une timeline très pratique pour réviser votre chronologie et l’histoire de cette “redécouverte” essentielle.

Enfin, le catalogue du musée et du site est accessible entièrement en ligne à cette adresse. Il s’agit du catalogue réalisé par A. Kottaridi, Aigai : the royal metropolis of the Macedonians, Latsis Foundation 2013. Dans la même série des e-books publiés par la fondation Latsis, vous trouverez aussi le guide du musée de Pella.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.